Privée de son leader Torbjörn Blomdahl, retenu à Séoul pour la LG U+ Cup, les Laxoviens se déplaçaient en région parisienne en compagnie de Jef Philipoom, numéro 2 d’équipe pour l’occasion, Martin Horn endossant le rôle de leader en l’absence du Suédois.
Cette rencontre était importante après une première défaite des doubles Champions de France en titre qui devaient se servir de cette rencontre à domicile pour ouvrir leur compteur. Mais dès la première séance, les choses ne se passaient pas comme prévu pour le Cetsi Morangis.

MATCH SOUMAGNE-BITALIS : Richard Bitalis et Pierre Soumagne restaient ensemble durant les trois quarts de la rencontre : 25 à 24 en 25 reprises à la pause puis 38 à 36 en 38. Bitalis enchaine alors trois reprises à vide permettant à Soumagne de reprendre la tête 39 à 38 en 41.
Sur la reprise suivante et pour fêter certainement les 11 jours de sa deuxième fille prénommée Joséphine, Pierre Soumagne boucle la partie sur une série de 11 arrêtée et apporte les deux premiers points pour sa formation.
MATCH PHILIPOOM-LEPPENS : Sur l’autre table, Jef Philipoom part mieux que son compatriote Eddy Leppens avec 32 à 21 en 18 reprises à la pause suite à une série de 9 de Philipoom à ce moment du match. Les deux hommes se retrouvent à 38 partout en 28 reprises et c’est finalement le plus expérimenté des deux qui prend le dessus avec 50 à 48 en 37 reprises pour le Laxovien, remplaçant de luxe.
4/0 pour Laxou, le contrat est déjà rempli. Place à la deuxième séance.
MATCH HORN-MERCKX : Jusqu’à la 12ème reprise du match des leaders d’équipe, Laxou y croit puisque l’Allemand mène 22 à 17 face à Merckx. Mais sur la reprise suivante, Eddy Merckx réalise la meilleure série de la soirée avec 14 pour mener 31 à 24 en 13. A coup de petites séries, Horn reprend l’avantage 39 à 32 en 19 reprises mais Merckx termine comme un bolide en enchainant 8, 1, 5 et 4 sur les quatre dernières reprises du match laissant Horn à 39 en 23 coups.
MATCH FRANCK-REVERCHON : Peu de place pour le jeune Franck dans ce match : 38 à 17 à la 31ème, c’est le moment de la réaction du Laxovien mais il part de trop loin pour inquiéter Reverchon qui s’impose 50 à 43 en 42 malgré les 26 points sur les 11 dernières reprises du match de Matthieu Franck.
Laxou réalise la bonne opération en prenant 1 point chez les favoris au titre de Morangis avec ce 4 partout. Le Cetsi réalise 1,292 contre 1,264 à Laxou.

 

La Baule reste en tête du groupe avec 4 points devant Laxou 3, Morangis 1 et Courbevoie 0.