skip to Main Content
Accès au formulaire pour l'agenda du club : Formulaire événement
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux tutos :
Procédure Agenda v1 => Comment avoir accès au formulaire et rajouter des arbitres dans l'événement
Procédure lien résultats agenda => Détail pour créer des liens sur les événements du club
03 83 98 64 11 laxou.billard@wanadoo.fr

Témoignage de David (1er championnat départemental à la libre 2015/2016)

Le week-end où s’est déroulé le 1er tour du championnat départemental individuel à la libre était particulier pour moi. J’aurais dû déclarer forfait pour ce tour de jeu, ayant reçu la convocation assez tard, j’ai zappé. Mon excuse est d’ordre familiale. C’était le baptême de mon fils. La semaine de compétition débuta le mercredi soir à St MIHIEL pour le championnat de France D5 jeux de série. Matchs Aller/Retour. La soirée s’est bien déroulée, je gagne mes 2 matchs avec une moyenne honorable supérieure 2. Mon adversaire (j’ai joué 2 fois le même joueur, c’est le jeu du coaching ) a été content de sa soirée même s’il a perdu car il a fait aussi une bonne moyenne. Et m’a dit « j’ai fait une bonne partie avec toi ! »

Et on enchaîne le vendredi soir où je disputais un match par équipe à Laxou. Cela m’a permis de faire un break dans mon organisation. J’ai expédié ce match en 45 min et je suis reparti aussi vite que je suis venu, à mes fourneaux…. Mon adversaire a été content de sa partie. Il bat son record de moyenne et me dit : « je fais ma meilleurs partie avec toi !! »

 

Donc, pour revenir au sujet, le dimanche après midi est arrivé assez vite dans mon emploi du temps. Avais je la tête à la compétition ? J’aurais dit : Oui

Je suis parti assez confiant. Je connaissais quasiment mes adversaires. J’étais tombé sur la seule poule de 4. Ce n’est pas un avantage dans un championnat fonctionnant aux points de ranking. Il ne fallait pas que je finisse dernier pour garder un espoir de me qualifier à la finale départementale.

 

Dans tout cela, je suis arrivé au club, juste à temps, 13h55. Le temps de déballer mon matériel, je découvrais que je jouais sur le billard 8. Ce n’est pas celui que je préfère : il joue peu !

 

L’échauffement se passe normalement. J’ai eu un peu de mal de faire le point d’entrée. Du coup, je m’applique sur le tirage à la bande. Je laisse commencer. Bernard ROSENBERGER commence la partie. Et badaboum, c’est parti !! Il a donné le ton de la partie. Mon jeu n’était pas assez solide, Bernard profite de la moindre occasion pour reprendre l’avantage. A la pose, j’avais 17 pts à la 20ème reprise. C’était pour moi une catastrophe ! Moins de 1 de moyenne à la libre INACCEPTABLE.

Thierry Morel qui m’arbitrait, m’a donné, à la pause, quelques conseils de bon sens. Après la pose, rebelote, ce n’était toujours pas mieux ! Bernard a pris un peu d’avance. Je me suis dit , il faut reprendre confiance. Joue point par point ! Et cela fonctionne mais les séries ne sont pas brillantes : 3, 4 voire 6. A ce moment là, j’ai 8 points d’avance. :Un miracle avec mon jeu ! Mais je laisse les billes et Bernard reprend de l’avance. Il égalise sur la dernière reprise. J’ai le point d’entrée pour gagner ce match. Et il arriva ce qu’il arriva, j’ai loupé le point d’entrée d’un cheveu !

Le résultat de la partie : 48 à 48 en 40 reprises, je précise :  à la libre !!. J’étais effondré ! Et mon adversaire, sur mon point d’entrée loupé, jubilait en serrant le poing, ravi d’avoir fait match nul à 1,2 de moyenne

 

Je suis re-concentré pour jouer mon 2ème match. Cette fois, mon adversaire est Alain HAININ. Je l’ai déjà affronté et les parties sont toujours serrées. Je retombe sur le même billard qui m’a tend réussi : le billard 8. Je gagne l’engagement. Je laisse commencer Alain. Thierry nous arbitre toujours. La partie se déroule bien pour les 2 joueurs même si je continue à perdre. A la pose, Alain 36 points et moi 23 points en 12 reprises. Thierry me disait pendant la pose qu’il était étonné de l’attitude d’Alain qu’il ne connaissait pas. Pour ma part, en connaissant le personnage, cela me fait plutôt sourire

Après avoir pris l’air, la partie reprend. Le jeu commence à me sourire. Je réalise une série 18 (meilleure de la journée) et je loupe le 19 par une fausse queue sur un petit rétro (manque de sécurité ? Certainement !). Petit à petit, Alain revient à hauteur et finit la partie en 23 reprises. Je joue pour 4 points et j’ai le point d’entrée à jouer. Comme la confiance était un peu revenu, je me suis en tête, tu ne peux pas le louper., tu ne peux pas le louper. Eh ben si, mais ça s’est joué à pas grand chose ! Positivons !!!

 

Le dernier match pour gloire se jouait avec le benjamin de l’épreuve Mathieu COLLET. Georges CHYTEL s’est proposé pour nous arbitrer. Cette fois-ci, je change de billard. Je joue sur le 7, un billard, que je connais mieux….

Le match commence et au fur à mesure des reprises, la confiance n’est toujours pas là. Avais je la tête ailleurs ? Peut-être… A la pose, j’en avais marre de jouer que du 3 bandes. À la reprise, je lâche quelques reprises. Au hasard du jeu, les billes me deviennent favorables. Je joue pour 10 et j’ai les billes en lunette pas trop loin de la petite bande. Sans la confiance, je loupe le 3ème point et je laisse les billes. Mathieu enchaîne pour me passer devant par de petites séries 4 et 5. Les spectateurs s’accumulent autour du billard pour me voir jouer lamentablement…Mathieu joue pour 2. Je joue pour 8. J’ai les billes dans le tiers. Sur mon 3ème point, j’ai la 2 qui peut rentrer un forçant un peu (beaucoup d’effet), je joue mon 90° par le plein et là je passe devant la 3. J’ai joué un cheveu trop haut. Le rappel était bon, je laisse les billes en paquet. Mathieu finit la partie. J’ai encore le point d’entrée à jouer. Là, je me suis dit : Le billard, je le connais, je l’ai essayé plusieurs fois à l’échauffement. Comme une ligne directrice de la journée, je l’ai encore loupé ….Mathieu gagne 70 points à 65 en 36 reprises

Il me reste plus qu’à retourner à l’entraînement et de gagner ma poule la prochaine fois. Et en plus, je risque encore de tomber dans une poule 4.

 

Pour conclure, ce n’était pas ma journée. Elle sera à oublier en tout cas, pour la partie « billard ». Et pour finir je ne souhaite plus entendre la phrase : « j’ai fait ma meilleure partie avec toi ! » : ça m’énerve !!!!

Back To Top