skip to Main Content
Accès au formulaire pour l'agenda du club : Formulaire événement
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux tutos :
Procédure Agenda v1 => Comment avoir accès au formulaire et rajouter des arbitres dans l'événement
Procédure lien résultats agenda => Détail pour créer des liens sur les événements du club
03 83 98 64 11 laxou.billard@wanadoo.fr

Le Terreau…

Tonton Pierrot qui vivait à Scey-sur-Saône, petit village paisible haut-saônois dans lequel j’ai grandi, s’est substitué à mes grand-pères que je n’ai pas connu. C’était un personnage haut-en-couleur du val de Saône, faisant l’unanimité autour de lui par sa gentillesse et son humour. Il était amateur de jeux en tout genre, dont le billard ; parties de cartes, parties de dames, petits repas préparés avec générosité (comme chez Bocuse disait-il), … on ne s’ennuyait pas avec le Tonton Pierrot.

Le centre socio-culturel de Scey-sur-Saône s’appelait …… « le café des sports ». C’était un lieu où les enfants étaient les bienvenus. Nous y passions une grande partie de notre temps libre à jouer au Baby, au Flipper et de temps en temps au billard dans une arrière salle très calme du café.

Paul Benguigui est un autre personnage bien connu des Sceycolais mais aussi dans une moindre mesure connu des joueurs de billard de l’Est de la France puisqu’il est responsable sportif du secteur EST. Ce passionné de billard était aussi l’instituteur de CM1 de l’école primaire de Scey. C’est bien Paul qui m’a appris à compter, soustraire, multiplier… outils mathématiques qui me permettent aujourd’hui d’utiliser les systèmes…

Un dimanche après-midi dans les années 80, Tonton Pierrot, Paul, mon père et moi sommes parti à Vesoul. Dans la salle de spectacle se déroulait un championnat d’Europe de billard et j’en ai un souvenir très marqué : atmosphère à la fois calme et tendue dans la salle, élégance des joueurs… Il se passait quelque chose de nouveau et d’inconnu ici…

 

Les Débuts

Amoureux inconditionnel de la Bretagne, je suis parti faire un DEA d’océanologie à Brest en septembre 2002. Mon plan épicurien fonctionnait à merveille : en dehors des quelques heures de cours à l’université de Bretagne occidentale, je pouvais m’adonner à mes passions d’alors dans les meilleures conditions : planche à voile et plongée sous-marine à gogo!!! Mais les bonnes choses ont toujours une fin ; à l’arrivée de l’hiver à Brest, les éléments deviennent hostiles !!!

Que faire ? Je pris l’initiative d’aller à l’office du tourisme pour trouver des activités d’intérieur. Tiens, une salle de billard près de chez moi : j’ai poussé la porte du club à 19 h, je suis sorti à 1h du matin sans avoir joué. Entre temps, quelques bonnes discussions et rigolades arrosées de 2 ou 3 (no comment) verres de muscadet : Ah enfin un sport fait pour moi !!!

 

Les bons souvenirs (pêle-mêle)

Mon premier stage avec Laurent GUENET : après 3 ans de pratique sans méthode. En sortant, je me dis : « ah !!! c’est ça le billard »
Les 24 heures de Plogoff : club le plus à l’ouest de France (dans tous les sens du terme). Homard de 3 kilos pour le vainqueur… miam
Les 7 ou 8 stages avec Pierre SOUMAGNE : rencontre d’un ami et d’une grande personne… on a plusieurs fois frôlé la mort par le rire…
Tous les matchs par équipe.
Les copains et les belles rencontres au club de Laxou et ailleurs.
La Coupe des provinces : belles rencontres entre joueurs de niveau « régional »
Les belles parties mais c’est trop rare…
Les milliers de kilomètres parcourus à travers la France pour pousser trois petites sphères sur un tapis vert (ou bleu NDLR)…
….. et des milliers d’autres

 

Matériel utilisé

Je ne suis pas du genre à focaliser absolument sur le matériel même si je suis évidemment sensible aux beaux objets.

J’utilise désormais exclusivement la LONGONI SAYGINER flèche S2 (11.3mm jds et 11,8mm 3B).

 

Quelques titres

Pas mal de titres de champion de ligue en Franche-comté et un peu moins en Lorraine

4 finales de France dont une médaille de bronze au cadre N2

National 1 dans tous les modes de jeu

Publications scientifiques

Inventeur de la théorie de la grosse sacoche (TGS pour les intimes) :

« Sur une position improbable, attaquer ½ bille la 2 et l’envoyer si possible dans le ½ bille de la 3 ; sacocher et attendre » : les 3 billes roulent au hasard ; 1 chance sur 10 de faire le point ; 1 chance sur 20 au 3B : c’est pas si mal… et si vous faites le point, vous pouvez dire sans mentir à votre adversaire : « je le jouais comme ça »

Back To Top