skip to Main Content
Accès au formulaire pour l'agenda du club : Formulaire événement
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux tutos :
Procédure Agenda v1 => Comment avoir accès au formulaire et rajouter des arbitres dans l'événement
Procédure lien résultats agenda => Détail pour créer des liens sur les événements du club
03 83 98 64 11 laxou.billard@wanadoo.fr

“Le Billard : un sport, une passion, une équipe ….”.  Ce slogan repris de notre clip vidéo représente bien ma vision du billard. Maintenant, je vais vous raconter ma petite histoire sur la découverte de ce sport.

J’ai découvert le billard quand j’étais gamin dans les bistrots. A cette époque, il y avait encore des billards français dans les bars avant d’être remplacés par les billards à poche. Durant mes études, la pause méridienne se passait essentiellement au bar du coin près des lycées. A cet époque là, il n’y avait déjà plus de billards français, mais des « pools » avec monnayeur. On plaçait notre pièce de 5 francs (eh oui, j’ai connu les Francs …) pour réserver la prochaine partie. Si la file était trop longue, on se rabattait sur le babyfoot ou sur une arcade (= jeux vidéo). Pour faire durer la partie de billard, il existait une règle non officielle qui consistait d’empocher la 8 par une ou plusieurs bandes.

Durant mes années d’étudiant, je pratiquais énormément de sports (environ 20 heures par semaine). Je faisais du volley, du hand, du foot et du VTT et à l’occasion du billard. Certaines mauvaises langues me diront que mon physique ne reflète pas un grand sportif. A l’époque, j’étais taillé en V et maintenant plutôt en O lol !!!

Pour revenir au sujet, je me souviens que je m’étais inscrit à l’ABN. C’était le seul club que je connaissais …. Je suivais des cours d’initiation avec un certain Michel CIESLINSKI. Ce grand gaillard plutôt impressionnant (je ne voulais pas le contrarier lol !! ) m’intriguait : comment faisait il pour maîtriser aussi bien les billes sans jouer fort … ?

A la même époque, il s’est ouvert au cœur du centre ville de Nancy une nouvelle salle de billard « le Colisée » ancienne salle de cinéma réhabilitée en salle de billard. Pour les habitués, on appelait cette salle : « LAFUGE » . Je passais l’essentiel de mon temps libre dans cette salle. Pour attirer de nouveaux clients, le patron proposait des cours de billard. Et devinez qui dispensait ces cours : notre très cher trésorier Eric KREMER-LECLAIRE. A l’époque, il avait plus de cheveux ….

Par ailleurs, j’ai une anecdote qui m’a marqué. Un jour, Eric arriva en avance pour faire son cours, le patron lui proposa de jouer au « pool » sur un 2m80. Eric ne connaissant pas les règles perdit la 1ère partie, mais après s’être « acclimaté » à ce mode de jeu, gagna les 2 autres parties sans grande difficulté. Le patron pensant maîtriser ce mode de jeu repartit à ses occupations, un peu vexé d’être battu par un joueur ne connaissant pas les règles. C’est là que je me suis dit que cette phrase avait tout son sens : « Quand tu sais jouer au billard français, tu sais jouer sur les autres billards ».

Après cette période et la fermeture de cette salle, je suis entré dans la vie active. J’ai quitté la région pendant plusieurs années et j’ai arrêté de jouer au billard. Et un jour, quand ma situation professionnelle était plus stable, je me suis dit « pourquoi pas m’amuser un peu au billard ? ». Cela tombait bien. Là où je m’entraînais à la plongée, il y avait une salle de billard. C’était en région parisienne, et plus précisément au club de MASSY (91).

Je suis resté 3 saisons dans ce club où je gagnais mes 1er titres départementaux (à la libre et aux “5 quilles”). Le “5 quilles” existait déjà. J’ai même participé à un tournoi national “5 quilles”. Je suis sorti des qualifications, et entré dans le tournoi principal. Je me suis fait sortir après le 2ème tour. Ce qui m’avait étonné à l’époque, c’est que j’ai touché un peu d’argent pour mon classement car évidemment le tournoi était payant.

Après ces péripéties, je suis revenu dans ma région natale. Avant de chercher mon 1er appartement, je me suis mis en quête d’un nouveau club de billard avant celui de la plongée. Par réflexe et comme je connaissais celui de l’ABN, j’ai été collecter des informations. L’accueil fut assez glacial et les tarifs prohibitifs pour jouer en illimité. C’était plus de 500 € à l’année (plus de 2x de celui de Massy). Les arguments avancés par le club étaient valables mais rédhibitoire pour moi. Du coup, ma recherche s’est élargie. Et j’ai découvert qu’il existait un club à Laxou. Ni une ni deux, j’y suis allé… Déjà pour trouver le club, sans le connaître, ce ne fut pas évident, mais quand on trouve l’entrée et que le club est fermé, c’est rageant ! Faut dire aussi que c’était la période de rentrée (fin août début septembre). Mais au bout de la 4ème fois, j’ai pu avoir mes renseignements sur les tarifs et le fonctionnement du club. Mon choix était fait !! Et cela dure depuis plus de 10 ans …

Très vite intégré au club, je me suis investi pour l’association et depuis 2009, je suis le secrétaire de l’ASLB. Je suis entré au comité départemental depuis 2012. Et depuis cette année, je fais partie du comité de la ligue Grand Est. J’ai passé le diplôme d’animateur de club afin d’aider les débutants à progresser. Personnellement, j’ai suivi quelques stages privés avec Laurent GUENET et Pierre SOUMAGNE. Ces stages intensifs m’ont permis d’appréhender d’autres visions du jeu et de voir du « concret » en dehors des livres. Je fais un petit clin d’œil à un formateur du club qui apporte beaucoup aux débutants et aux « petits joueurs » et donne sans compter ses conseils : c’est Joel JACQUEMIN.

Depuis l’année dernière, je participe aussi à la formation prodiguée par les « maîtres » du 3 Bandes de notre club qui sont Jean-Paul SIX, Eric KREMER-LECLAIRE et Matthieu FRANCK. Ces séances sont pour moi toujours très attendues. Les bons conseils donnés lors de ces séances m’ont permis de progresser un peu, même si la moyenne ne le reflète pas. Mais cela m’a permis quand même de remporter un titre régional 3 bandes par équipes.

Au niveau sportif, j’ai gagné quelques titres individuels et par équipes. Ce qui me plaît le plus, c’est de jouer par équipe, et surtout au championnat de France. Cela permet de voir d’autres clubs, et d’autres joueurs.

Mes objectifs sont toujours les mêmes :

1. Progresser et m’amuser
2. Progresser et m’amuser
3. Progresser et m’amuser

C’est simple non ?

Pour parler un peu matériel, je suis très attaché à mon matériel et aux beaux objets. Je joue actuellement avec une ESBEE Stradivarius personnalisée pour les jeux de série, et une Layani Blankenberge II avec une flèche Prédator pour le 3 Bandes.

Je mène une petite recherche pour trouver une nouvelle queue pour le jeu de série. Mon choix se porte actuellement sur Alcade mais rien n’est définitif 😀 ….

Pour finir sur une pointe d’humour, « j’ai une question …… »

David Bagnon

Back To Top