skip to Main Content
Accès au formulaire pour l'agenda du club : Formulaire événement
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux tutos :
Procédure Agenda v1 => Comment avoir accès au formulaire et rajouter des arbitres dans l'événement
Procédure lien résultats agenda => Détail pour créer des liens sur les événements du club
03 83 98 64 11 laxou.billard@wanadoo.fr

La discipline du 5-quilles est aussi appelée billard italien car il est très populaire dans ce pays qui a engendré de nombreux grands champions. Le jeu du 5 (ou 9) quilles se pratique généralement sur un billard français de 3,10 m. On utilise donc le matériel adapté à cette discipline comprenant un jeu de carambole et une queue de billard au procédé suffisamment grand pour supporter les chocs avec les billes. Mais en plus du matériel traditionnel, des quilles sont placées au centre du billard formant ce que l’on appelle « le château »..

L’objectif de cette discipline est de renverser les quilles avec la bille de son adversaire ou avec la rouge. Une rencontre se déroule soit sur une distance assez longue (100, 150, 200 points …) soit en un certain nombre de sets gagnants (généralement 3 sets de 60 points). Le vainqueur d’une partie est le premier joueur à atteindre la distance prévue. Nous allons maintenant détailler les règles de cette variante.

Le billard 5 quilles est un jeu particulièrement technique. Se jouant à tour de rôle chaque coup a un double objectif : essayer de marquer des points, mais aussi laisser son adversaire dans une position défavorable afin d’éviter qu’il marque lui aussi. La notion de défense est donc primordiale et le joueur doit maîtriser les trajectoires, le dosage, mais aussi les bandes. Des méthodes de calcul éprouvées comme le « Diamon system » par exemple permettent une grande précision dans la réalisation des bandes avant notamment.

Début de partie :

Le joueur qui remporte le tirage à la bande a le choix de débuter ou de laisser son adversaire commencer la partie. La bille blanche est automatiquement attribuée au compétiteur qui effectue le premier coup. La bille jaune (ou blanche pointée) est attribuée à son adversaire.

Le château est positionné au centre de la table. La bille rouge est placée sur la mouche mi- haute tandis que la bille de l’adversaire quant à elle est placée sur la mouche haute.

Le joueur qui débute place sa bille (en utilisant exclusivement la flèche de sa canne) où bon lui semble dans la moitié inférieure du billard en vérifiant bien qu’aucune partie de la bille ne dépasse de la ligne médiane. Lors du premier coup le joueur doit absolument placer ses pieds dans la zone prévue sinon il y a faute et 2 points sont attribués à l’adversaire

Placement des quilles :

Toutes les quilles sont identiques, elles mesurent 2,5 cm de hauteur pour un diamètre de 7 mm à la base et de 10 mm à l’endroit le plus large. Elles sont disposées en « croix » (comme indiqué ci-contre) au milieu de la table. La quille rouge est toujours placée au centre du château.

Une quille est considérée comme renversée si :

Sa base a totalement perdu le contact avec le tapis

Si une quille en appui sur la bille rouge ou la bille adverse tombe en perdant son point d’appui, le coup est valable à condition que ce ne soit pas la bille du joueur qui la renverse.

Une quille n’est pas considérée comme renversée si :

Elle est poussée (sans tomber) hors de sa base.

Étant en appui contre la bille du joueur, elle tombe suite à un coup effectué dans la direction opposée au point d’appui. Dans ce cas si possible l’arbitre la retire du jeu, sinon si la quille ne peut pas être retirée, et que, projetée par une bille, elle abat d’autres quilles, ces autres quilles ne seront pas comptabilisées.

Quelques cas particuliers :

Si l’emplacement d’une ou de plusieurs quilles est occupé totalement ou partiellement par une ou plusieurs billes, ces quilles sont retirées du jeu jusqu’à ce que de leurs emplacements soient à nouveau libre.

Si dans un coup valable la bille adverse renverse des quilles et la bille du joueur en touche une et la projette sur une autre restée debout la faisant tomber, le coup est valable. Le joueur qui vient de jouer est crédité des points réalisés.

Les règles du jeu du 5-quilles et du 9-quilles

Dans ces variantes, les compétiteurs jouent alternativement un seul coup. La main passe à l’adversaire que des points soient réalisés ou non.

Un coup est valide lorsque la bille du joueur touche la bille de l’adversaire en premier (directement ou par bande avant). Par la suite, la bille du joueur peut toucher la bille rouge ou envoyer la bille adverse toucher la rouge. La bille adverse ou la rouge peuvent alors faire tomber des quilles.

En début de partie, lors du premier coup, il est interdit de réaliser des points. Si c’est le cas, ceux-ci sont attribués à son adversaire. Le joueur qui débute doit donc effectuer un coup de défense.

Par la suite, si le coup est régulier, le joueur est crédité du total des points éventuellement réalisés (quilles, carambole ou casin) et la main passe à son adversaire qui joue de la position existante.

Si le coup est régulier, mais que la bille du joueur renverse une ou plusieurs quilles, tous les points réalisés sont crédités à l’adversaire.

Si le joueur commet une ou plusieurs faute(s), les deux points de faute, plus les éventuels points de quille(s) et de rouge sont attribués à son adversaire, qui prend la main en bénéficiant d’un tir “bille libre”.

Valeur des points au 5-quilles

2 points pour chaque quille blanche renversée légalement.

La quille rouge vaut 4 points, mais si elle est abattue seule alors elle vaut 10 points.

Le carambolage, c’est à dire le fait que la bille du joueur touche en premier la bille adverse puis la bille rouge vaut 4 points

Le casin quant à lui vaut 3 points et correspond au fait de toucher en premier la bille de l’adversaire et de l’envoyer toucher la bille rouge.

Par exemple :

Un joueur renverse par un coup régulier 2 quilles blanches et la quille rouge il marquera alors (2+2+4) 8 points

Un joueur propulse la bille de l’adversaire sur la bille rouge (le casin) et la bille rouge (ou la bille de l adversaire) vient renverser 2 quilles blanches alors le joueur marquera 7 points (3 points du casin + 2*2=4 points de quilles)

Les fautes et pénalités

Une faute est pénalisée par au minimum 2 points auxquels viennent s’additionner dans certains cas les éventuels points réalisés.

Fautes entraînant un tir “bille libre” pour l’adversaire en plus des points de pénalités :

Jouer avec la mauvaise bille.

Si la bille du joueur touche en premier la bille rouge.

Si la bille du joueur ne touche pas la bille de l’adversaire.

Si une ou plusieurs billes sont projetées hors de la surface de jeu.

Si le joueur touche une bille avec autre chose que le procédé de sa queue de billard (par exemple la main, la manche de chemise ou même les cheveux …).

Si le joueur, lors d’un tir « bille libre » ou d’un coup de départ, ne touche pas le sol avec au moins un pied, ou si ses pieds débordent ou mordent des limites autorisées.

Si la bille du joueur avant d’avoir touché la bille adverse saute par-dessus la bille rouge ou les quilles.

Si le joueur n’attend pas que toutes les billes soient arrêtées avant de jouer son coup.

Si il joueur joue directement une bande ou une bille en contact avec sa bille de jeu.

Si le joueur effectue ce que l’on appelle un queutage, aussi appelé « poussette » ou double contact.

Fautes entraînant l’attribution des points réalisés à l’adversaire, mais pas de tir “bille libre”

Si la bille du joueur, après avoir touché la bille adverse, renverse une ou plusieurs quilles.

Si des points sont réalisés lors du coup de départ.

La notion de tir “bille libre”

L’arbitre doit placer la bille du joueur bénéficiant du tir “bille libre” dans la partie du billard opposée à celle où se trouve la bille adverse.

Si celle-ci est à cheval sur la ligne médiane et s’il est impossible de déterminer dans quelle partie du billard elle se trouve, la bille du joueur bénéficiant du tir “bille libre” est placée comme pour le coup de départ dans la partie inférieure de billard.

Dans ce cas, avant d’exécuter son tir libre le joueur a le choix :

De jouer depuis la nouvelle position obtenue.

De demander à l’arbitre le repositionnement de la bille adverse sur son point de départ à savoir sur la mouche haute. Si cette dernière est occupée partiellement ou totalement par la bille rouge alors la bille adverse est placée sur la mouche basse et la bille du joueur est placée dans la moitié opposée.

Le joueur est libre de placer sa bille de jeu à son gré dans la moitié de table qui lui a été attribuée, mais uniquement en se servant du bois de sa flèche.

La notion de queutage ou double-contact ou « poussette »

Il y a faute au moment du coup de queue de billard lorsque :

Le procédé entre plus d’une fois en contact avec la bille du joueur, ou entre en contact avec une autre bille.

Le procédé est encore en contact avec la bille au moment où celle-ci touche une autre bille ou une bande. Ceci explique donc pourquoi il est interdit de jouer en direction d’une bille ou d’une bande collée à la bille du joueur.

Le joueur est libre de placer sa bille de jeu à son gré dans la moitié de table qui lui a été attribuée, mais uniquement en se servant du bois de sa flèche.

Les particularités du jeu du 9-quilles

Outre le fait que l’on positionne 4 quilles supplémentaires dans le château, on définit un tir indirect aussi appelé bricole, quand la bille du joueur touche au moins une bande avant d’impacter la deuxième bille-objet. Dans notre cas, la bille de l’adversaire.

Au jeu du 9-quilles, en cas de tir indirect (bande avant) valide, le total des points de quilles et de la bille rouge est doublé. Que ceux-ci soient attribués au joueur ou à son adversaire si la bille du joueur a renversé des quilles. Cette règle s’applique également aux tirs “bille libre”.

Les points au 9-quilles

Valeur des quilles :

Les quilles latérales extérieures valent chacune 2 points.

Les quilles latérales internes valent chacune 8 points.

La quille rouge centrale vaut 10 points.

La quille rouge centrale renversée seule vaut 30 points, même si le château de quilles est incomplet.

Lors d’un tir réglementaire, la bille rouge a une valeur unique de 6 points, qu’elle soit touchée avec la bille de jeu (carambole) ou avec la bille adverse (casin).

Fautes et pénalités au 9-quilles

Les fautes sont identiques au 5-quilles avec quelques nuances :

Si la bille du joueur renverse des quilles avant d’avoir touché la bille adverse, le joueur est pénalisé de 2 points auxquels s’additionnent les points de quilles. Ces derniers sont doublés si une ou plusieurs bandes ont été touchées avant l’abattage des quilles

Si une faute est commise et que la bille rouge est touchée, on ajoute uniquement 2 points aux pénalités précédentes.

Si la bille du joueur touche en premier la bille rouge, les éventuels points de quilles ne sont doublés que si la rouge a été touchée après contact avec au moins une bande..

Dans le cas d’une faute technique (comme jouer avec la mauvaise bille, toucher une bille ou une quille avec la main …) intervenant au moment du tir, les points de quilles ne sont pas doublés.

Back To Top